02 April, 2020

    Les hommes les plus originaux: pourquoi les jupes sont devenues partie intégrante du costume national des Écossais

    La vue d'un homme brutal vêtu d'une jupe cause une certaine confusion. Mais tout le désir de faire une blague disparaît si vous avez un écossais en kilt. Cet article de garde-robe est toujours très populaire en Écosse et les hommes vêtus d'une jupe en laine à carreaux sont souvent visibles lors des fêtes nationales ou lors d'occasions spéciales. Comment cette garde-robe avec des détails inhabituels chez les hommes a-t-elle vu le jour et pourquoi ne reste-t-elle pas encore dans la catégorie des expositions de musée?

    Il s'avère que le kilt écossais n'est pas une jupe, au sens classique du terme. Il s’agit d’une section de tissu de laine de 4 à 8 mètres de long, qui s’enroule autour de la taille et est sécurisée par des lanières spéciales. Selon les chercheurs, la coutume de porter le kilt remonte au 7ème siècle, bien que la première mention écrite de celui-ci remonte au 16ème siècle.

    Il est à noter que tous les Écossais ne portaient pas de kilt, mais uniquement les habitants de la partie montagneuse. Cela est dû aux particularités du climat: les pluies constantes, l'humidité et le relief imprévisible du terrain montagneux ont incité les Écossais à créer un vêtement aussi inhabituel pour les hommes. La première commodité d’un kilt, comparé à un pantalon, est qu’il est indispensable lorsqu’il voyage par mauvais temps. Et si le pantalon est mouillé sous l’herbe ou lors de la traversée de ruisseaux et de rivières, le kilt reste sec.

    Le deuxième avantage important du kilt par rapport aux vêtements traditionnels est sa taille. Après tout, un kilt n’est pas seulement une jupe et un substitut du pantalon. Il s’agit de six (voire huit) mètres de tissu de laine pouvant servir de cape ou de couverture chaude, à l’abri de celle-ci par une nuit fraîche. De plus, le kilt redressé sèche très rapidement, ce qui est également beaucoup plus pratique que les pantalons traditionnels et est très important pour les montagnards en voyage.

    Depuis que le royaume écossais a perdu son indépendance en 1707, son peuple fier lutte sans cesse avec son voisin le plus puissant, l’Angleterre. À cet égard, le kilt de la tenue nationale est devenu un symbole de résistance.

    Lorsque, en 1746, le gouvernement britannique, désireux d'humilier et d'assujettir les Écossais, décréta le port du pantalon sans faille, une menace d'extinction menaçait le symbole national. Mais les durs montagnards montraient un sens de l'humour subtil: ils portaient des pantalons avec eux, alors qu'ils étaient vêtus d'un kilt. Depuis lors, le kilt est devenu synonyme de fierté écossaise et d’esprit indéfectible. Largement à cause de cela, il a survécu à ce jour.

    Bien que le 21e siècle soit à l’extérieur de la fenêtre, le kilt est un attribut populaire des vêtements pour hommes écossais. Aucune fête nationale n'est complète sans des montagnards barbus vêtus d'un kilt de laine à carreaux.

    Outre les événements de masse, cet attribut d'un homme écossais est un invité fréquent lors des fêtes de famille et les célébrités d'ascendance écossaise ne sont pas opposées à l'affichage de caméras dans un kilt à carreaux à la mode.

    Laissez Vos Commentaires